Archéologie(s) en situation coloniale (1): paradigmes et situations comparées

1/1

Alexandra Galitzine-Loumpet, Svetlana Gorshenina et Claude Rapin (éd.), Archéologie(s) en situation coloniale: paradigmes et situations comparées (vol. 1), in Nouvelles de l’archéologie, n° 126, décembre 2011, 64 p.

 

Page NDA

 

 

Cette publication voudraient esquisser une réflexion comparative sur les formes d’archéologies coloniales et interroger, au travers de cas précis, ses implications idéologiques et épistémologiques. À terme, l’objectif de ces réflexions est de proposer un paradigme qui puisse rendre compte d’une perception du passé Autre, à l’articulation de l’archéologie et de l’ethnologie, et d’en reconsidérer les éventuels usages au-delà de la période concernée. Du statut des vestiges à l’élaboration de mythes de fondation peu à peu appropriés par les peuples colonisés, ce qui sera interrogé ressort donc autant des orientations de l’archéologie en période coloniale que de l’élaboration de modèles normatifs de connaissance dont les effets paraissent jusqu’à présent mieux connus par leur emprise que par leur identité.